Translate

vendredi 14 août 2015

Dans les pas de Dali ... et Gala

Dans les pas de Dali ...






Vous connaissez sans aucun doute ma passion pour l'oeuvre de Salvador Dali et ce sera sans aucun étonnement que vous vous retrouvez en train de lire cet article ...

Notre Ami  Shankar Prat a consacré une chanson  à la Muse "Gala" qui fut la compagne du peintre et inspiratrice pendant de nombreuses années.De mon côté faire un encart en était le passage "presque " obligé ...  Ce grand Maître un peu original mais tellement talentueux et la"  source " de son inspiration en la personne de Gala  le méritent bien ...

                                 Si la bio du peintre vous intéresse vous pouvez revenir à l'article publié antérieurement dans ce blog et où on retrouve la vie  riche en évènements du Maître Dali et de sa Muse ... (l'acquisition des maisons de pêcheurs qui deviennent " son hâvre de paix " et d'inspiration, le projet d'ouverture du Musée Théatre de Figuéras  ainsi qu 'un petit éventail de ses oeuvres).


Mais en attendant faisons place à la superbe mélodie tendre et nostalgique de Notre Ami Shankar ... Les paroles et la chanson  ...   Bonne lecture et bonne écoute ..





                                                               

 


Il m'a semblé à m'y méprendre
Voir passer l'ombre de Gala,
j'ai vraiment cru la voir descendre
comme si elle venait de l'au delà ... 
Elle enjamba la barque jaune
celle qu'on appelle Port Lliga
avec cette allure d'icone,
si vraie que l'embarcation tangua ...

A Cadaquès les murs sont sont blancs
sur les toits de la maison de Dali
il y a des oeufs et c'est troublant
j'en reste encore ébahi ...

Elle donna trois coup de râme
et prit la mer peu à peu
et parti sans mélodrame 
dans un ciel habillé de bleu.
Assis sur un escalier de pierre,
près d'une barque " pot de fleurs "
la raison toujours conseillère
m'a dit que mon rêve était un leurre ...

A Cadaquès les murs sont blancs
Et adossé à la maison de Dali
je vous assure que c'est troublant, 
mais rêver n'est pas un délit...

J'ai fait trois pas dans Cadaquès 
avant de voir la nuit tomber.
J'ai vu la statue qui s'y dresse
dont la canne a été dérobée.
J'ai passé la porte de l'église,
face à l'autel de Sant Maria 
A Marie enceinte j'ai pu dire
que dans Cadaquès j'ai cru voir Gala ..

A Cadaquès les murs sont blancs
sur les toits de la maison de Dali,
il y a des oeufs et c'est troublant, J'en reste encore ébahi ...


ShankarPrat ...



Et ... une autre version  de ma main ...